Mission : lever les freins pour passer à l'action

Nous sommes face à une crise de perception, un point de rupture social, économique et environnemental qui montre que les limites d’un modèle ont été atteintes. 

 

Un changement de paradigme est nécessaire pour repenser notre raison d’être et notre contribution au bien commun par nos comportements et notre rôle sociétal.

 

Les interconnexions systémiques montrent l’interdépendance de l’humain et plus largement de notre société à la biodiversité, et pour qu’une société change son rapport au vivant, c’est tout un système de pensée qui doit évoluer.

Pour créer le monde dans lequel nous avons envie de vivre il faut d'abord le voir, l’envisager et pour le voir il faut se libérer de tous les filtres, peurs, biais et croyances qui nous empêchent d’y accéder.

C'est-à-dire nous autoriser à construire ce monde.

 

Une conversion du regard est nécessaire pour avoir un autre point de vue sur la réalité mais aussi pour nous approprier notre propre vision du monde.

Elle opère non seulement sur nos croyances, sur nos comportements mais aussi sur le modèle sur lequel nous nous sommes construits depuis l’ère post-industrielle.

 

The Conscious Move permet d’opérer cette conversion du regard en s’appuyant sur la psychobiologie quantique. Elle vise spécifiquement à accompagner les acteurs du changement d’aujourd’hui et de demain.

Comprendre et agir
sur les interconnections systémiques

tim-stief-YFFGkE3y4F8-unsplash.jpg

Comprendre comment le système terrestre et ses différentes sphères sont en train d’évoluer (les sols, l’eau, les glaces, l’air, la biosphère… et l’impact direct généré par l’homme).

denys-nevozhai-Zeu57mprpaI-unsplash.jpg

Corriger le système d’actions collectives destinées à satisfaire les besoins et désirs des humains. Identifier leur impact et repenser les besoins.

ryoji-iwata-IBaVuZsJJTo-unsplash.jpg

Modifier le système de pensée individuelle pour agir sur les comportements humains reproductifs, conscients et inconscients, innés et acquis (pensées, désirs, émotions…).

La psychobiologie quantique révèle que nous pouvons dépasser notre résistance au changement et notre manière d'interagir avec notre environnement si l'on réactualise notre système de pensées. 

Nos croyances limitantes, nos peurs de séparation, de perdre, notre culpabilité, et plus généralement le programme de la survie transmis par notre empreinte biologique sont liés à notre inconscient biologique qui biaise nos décisions et nous enferme dans la répétition.

L’objectif est donc de transmuter tout ce qui est obsolète et tout ce qui ne nous appartient pas pour se connecter à ce qui nous inspire et non plus à ce qui nous rassure. En ayant le champ libre, d’autres potentialités émergent en lien avec qui l’on est vraiment.

C’est la façon dont on répond à la réalité qui va nous transformer. Si on y répond de la même manière, on ne bougera pas. Nous créons notre réalité, à nous de choisir les images qui nous inspirent.


"Il devient indispensable que l’humanité formule un nouveau mode de pensée si elle veut survivre et atteindre un plan plus élevé."  
Albert Einstein